Windows 10 sur Raspberry Pi 4

Bonjour,

Je souhaiterais savoir si il est possible d’installer Windows 7 ou 10 sur Raspberry Pi 4 ? Je sais que c’est faisable sur Raspberry Pi 3 mais est ce que ça va fonctionner sur Pi 4 niveau compatibilité des pilotes ?

Merci pour vos réponses.

Cordialement,
Scoro.

Hello,

Voici un élément de réponse lors d’une interview d’un membre de la fondation Raspberry.

Could the Pi 4 run Windows on Arm?
Well, the power is definitely there. It’s got a lot of performance. I think it’s a multimedia question. It’s how do you get DirectX on there? Because there isn’t a DirectX driver for the GPU. We’re not in a position to develop a DirectX driver for the GPU, so where do you get one from? That’s probably the blocker

Donc à priori non pas pour le moment

Salut,

Sans compter que :

  • Le W10 pour Rpi est une version “W10 IoT” et pas un vrai W10.
  • Le “W10 on ARM” n’est pas un OS officiel de Microsoft (risque ?)
  • W10 est hyper gourmand en ressources (RAM)

Déjà que sur mes PC de récup, je colle du Linux partout (et la RAM est à lèse même si limitée), je ne vois pas l’intérêt à faire tourner W10 sur Rpi.

Ou alors, il faudrait se servir du Rpi comme d’un Client Léger pour faire du Terminal Server avec un client RDP (mais cela nécessite un poste “serveur” un peu costaud).

++

Je pensais me monter un mini ordi portable Windows 10 avec Raspberry pi 4 et imprimante 3D pour la coque pour le fun mais du coup non c’est pas possible. Seule possibilité comme tu dit Nabla, c’est d’utiliser Shadow PC mais mon abonnement de 1 an se terminant le mois prochain, je n’ai pas vraiment envie de le renouveler juste pour du “fun”.

@Nabla

Windows ARM est officiel si jamais et c’est un vrai Windows

Hello,

  • Je voulais dire que le IoT n’est pas considéré comme un “vrai” W10 au sens de l’usage habituel.
  • Il me semblait que le W10 ARM était un portable non officiel (je vais essayer de me renseigner car il est vrai que je m’intéresse peu à Windows :wink: )

Windows Iot est effectivement un Windows très très très light orienté développement

Hello,
Pour info, on fait très bien du client léger rdp/tse/accès distant sous linux avec rdesktop. Pas la peine d’embarquer un windows juste pour ça

Moi je pensais à Windows sur Raspberry pi 4 uniquement pour de la bureautique

Hello,

Je confirme !
Certes, c’était avec un PC portable sous LinuxMint, mais j’ai fait du TSE avec rdesktop (protocole RDPv5) sans aucun souci dans le temps (m^me plus réactif qu’avec le poste windows officiel :wink: )

Ben … pour de la Bureautique, un Rpi 4 avec 4 Go de Ram et LibreOffice, je ne vois pas ce qui peut gêner.
Chez moi, il n’existe pas de poste Windows depuis plus de 10 ans et toute la famille est sous LibreOffice, que ça soit pour mes présentation Diaporama, mes courriers, … ou les productions d’école des enfants (Traitement de texte, tableurs, …).
Tu as déjà essayé LibreOffice ?

++

Oui mais il faut internet.

Moi je pensais à de la bureautique pour Mr tout le monde. Une grand mère ou même un parent qui a la 50ene ne saurait pas utiliser Raspbian tout simplement par ce qu’ils sont habitués à Windows. Et je sais de quoi je parle, mon travail c’est technicien HelpDesk et j’ai tout les jours au téléphone des personnes de cette tranche d’âge

Salut,

Pour le RDP, en effet.
Pas pour l’usage bureautique que Raspbian fait très bien avec LibreOffice.

Heu, je ne suis pas d’accord du tout.
C’est comme de dire “mon enfant ne saura jamais cuisiner car j’ai toujours fait les repas”.
Alors oui, faudra attendre qq semaines avant d’aller manger chez lui/elle, mais il/elle survivra et pourra devenir virtuose de la cuisine :wink:

Je ne suis pas Tech HelpDesk, et ma famille encore moins puisque je suis “l’informaticien” de la famille.
Pour autant, pas un PC sous Windows chez moi et tous les enfants se servent de Linux (LinuxMint) depuis toujours alors que école, collège et lycée sont sous Windows).
Même mon épouse “pas intéressée du tout” utilise Linux sans souci.
Encore mieux, mes parents (plus de 70 ans) ont migré à LinuxMint également et ne m’appellent pas souvent.
Il est vrai que Raspbian est moins “Windows Like”, mais sa prise en main est rapide.

En science, on appelle cela un biais d’observation.
Pour simplifier, il suffit d’avoir une voiture un peu particulière pour en voir beaucoup alors qu’on en avait jamais vu (il y en plus maintenant que j’en ai une ou j’en vois plus maintenant ???) ; idem pour les femmes enceintes qui voient des femmes enceintes partout :slight_smile:
Et parfois, l’observateur est lui même source d’un biais d’observation supplémentaire sans le faire volontairement et en toute honnêteté.

Enfin, le changement est une chose surmontable (pourtant, je suis Français :smiley: )

  • W10 change par rapport aux vieilles versions de Windows = j’en conclue que Microsoft a joué le pari du changement possible. Et les gens s’y sont faits.
  • Qd je vois le nombre de personnes m’ayant appelé au secours lors de la mise en place de la nouvelle mouture du pack office au boulot = j’en conclue que Microsoft a joué le pari du changement possible. Et les gens s’y sont faits (ce qui me fait rire, c’est que quelques mois plus tôt on m’avait dit “oui, LibreOffice serait moins cher, mais les utilisateurs seraient désorientés”, Hahaha).

Bref, franchement, je pense que le Rpi 4 pourra permettre aux gens d’avoir un PC pas cher mais suffisant pour leur usage.
Il est peu probable que ce micro-PC à 50 dollars puisse faire tourner un truc aussi lourd que W10 alors que Raspbian tourne “du feu de Dieu”.
Oui, tu as raison = Raspbian n’est pas pour tout le monde et surtout pas sans accepter de changer ses habitudes.
Mais, il ne faut pas (je ne dis pas que tu le dis :wink: ) prendre les gens pour des imbéciles.
Quand je vois certains vendeurs ou techniciens info dénigrer Linux alors qu’ils ne sont pas foutus capables de faire le 1/4 de ce que je fais (à presque 45 ans sans aucune formation en informatique), ça me fait penser à certains médecins qui pensent que tous les patients sont des débiles incapables de comprendre leur pathologie.

@+

Edit : trouvé par hasard, mais qui colle bien je trouve ;

“La mesure de l’intelligence est la capacité à changer.”

Albert Einstein

Bonjour et merci pour les vieux j’ai 75 ans et j’utilise sans problème raspbian.

Bonjour @scoro et bonjour à tous,

Je connais bien ce sujet, malheureusement sur les forums francophones, si tu poses une question technique, des gens viennent souvent te casser les pieds avec leur avis et idées reçues (dont on n’a rien à faire puisque ce n’est pas leur sujet), un peu comme pour se donner une bonne raison de ne pas savoir t’aider (vachement utile).

Du coup place au concret : de débunke toutes les horreurs que j’ai vu ici, je vous file tout ce que je peux sur le sujet, et je m’en vais.

En très court : ça viendra, mais il y a du gros boulot complexe en cours là dessus. RDV sur les sites et pages GitHub des gens qui travaillent là dessus.

En détails :


Depuis un moment déjà, les gens de chez Microsoft ont officiellement porté le vrai Windows 10 (la version qu’on utilise sur les ordinateurs Intel/AMD x86 / x86_64) sur l’architecture ARM64 (celle qu’on utilise sur les puces de Smartphone mais aussi dans les Raspberry Pi ou les NVIDIA Jetson, et beaucoup d’autres).

Ceci n’a rien à voir avec le Windows 10 IoT dont on avait entendu parler il y a quelques années.



Des laptops sous ARM64 sont aujourd’hui (et depuis plus d’un an) commercialisés (avec des puces Qualcomm Snapdragon) avec le vrai Windows 10 pré-installé dessus.

Les applications doivent idéalement être compilées « pour ARM64 » mais si elles sont compilées pour Intel x86 32 bits un émulateur le fait démarrer de façon transparente contre un peu de perte de performance.

De plus en plus de logiciels (inclus VLC, Firefox) proposent désormais des versions pour Windows 10 compilées en ARM64.

Il faut un « bios » UEFI pour démarrer Windows 10 sur ces machines. Les Windows Phone en possédaient déjà un (tout verrouillé), souvent basé sur EDK II.


ASUS utilise à peu près le même sur son NovaGo.

Récemment, une personne avait réussi à créer un UEFI EDK II pour le Raspberry Pi 3, mais cette personne doit aujourd’hui recommencer le travail pour le Pi 4 si on souhaite faire la même chose.
Aussi, je ne suis pas sur que cette personne ait fait ce travail avec « Windows 10 » en tête mais quand le travail est bien fait, ça ouvre plus de ports que prévu.

http://www.workofard.com/2017/02/uefi-on-the-pi/

Des drivers doivent être injectés dans l’installation Windows 10 pour que celle-ci soit apte à fonctionner sur l’appareil destination : GPIO, Ethernet, i2C, USB etc.
Désormais, le contrôleur USB3 du Raspberry Pi 4 est relié en PCI Express (même il est tout seul dessus). Ca va rajouter un travail supplémentaire.

Le but de WOA-Deployer : prendre les fichiers officiels de Microsoft quelle que soit la version qu’on choisi (1809, 1903, Insider Build XXXX) et y planter les drivers; faire la décompression dans la carte pour qu’à la mise sous tension, le Raspberry Pi puisse se lancer directement dans son premier démarrage. Malheureusement, aujourd’hui, même en possédant un PC en ARM64, Microsoft ne fournit pas de fichiers ISO ou de MediaCreationTool capable de faire démarrer une install de Windows 10 ARM64 aussi facilement que sur un PC Intel/AMD; ce serait bien que ça évolue pour de nombreuses raisons, et ce n’est pas que la faute à Windows : les fabricants de SoC ARM64 n’ont pas fait les mêmes efforts de compatibilité / standardisation qu’Intel et AMD.

En effet, même sous Linux, il faut souvent des « Device Tree » et des Kernels Linux « bidouillés sur mesure » pour avoir un vrai noyau Linux fonctionnel sur ARM / ARM64. Le Raspberry Pi n’y échappe pas : même avec un UEFI, le Pi 3 ne démarre pas un Debian ou Ubuntu ARM64 standard. Heureusement, les gens de chez Raspberry font un travail exemplaire pour que le Kernel « bidouillé sur mesure » de nos Raspberry Pi soit maintenu à jour aussi souvent qu’en Upstram (sur les versions LTS uniquement).

Les images ISO/USB standard de Windows 10 ne démarrent à peu près jamais comme ça sans faire d’histoire (j’ai essayé sur plusieurs matériels - ça tente de démarrer puis ça crashe avec un écran bleu qui parle à propos de watchdog) : les installeurs ou installations déjà décompressées doivent donc se faire injecter des drivers pour que ça fonctionne.
https://h30434.www3.hp.com/t5/Notebooks-Archive-Read-Only/installing-linux-on-envy-x2/td-p/6644724

Dernière chose :

Sur les ordinateurs ARM64 livrés sous Windows 10, une équipe travaille même d’arrache pied pour faire marcher de vraies distributions Linux dessus
En effet les distributions et noyaux standard ne marchent pas encore. C’est le même problème, mais dans l’autre sens.

PS : Je te conseille les forums internationaux pour être entouré des gens compétents (français inclus).

Bonsoir a vous,
juste pour apporter mon avis quand à l’usage de Raspbian à la maison, et bien après de très longues années sous Mac, j’ai commencé, sur Apple IIe au début des années 80 puis Mac 512, jusqu’aux derniers iMac et MBP… puis ras le bol d’être une vache a lait, du manque de respect d’Apple vis a vis de ses clients…
A la sortie de RPI4, j’ai pris le starter kit, j’ai acheté un écran, et tout fonctionne pour toute la famille, et tout le monde trouve cette petite bestiole bien amusante, j’ai juste monté un ventilo dessus et il ne dépasse plus 47°… a part quelque petit souci d’incompatibilité de Chromium, sinon, c’est top, et pour un budget défiant toute concurrence.

Hello !

Je trouve ton post très intéressant, merci pour tout ce qui y est cité/expliqué.

Mais au final la conclusion est la même, en l’état (et malgré le boulot fait par quantités de gens) W10 ARM n’est pas dispo sur le PI.

Donc certes certains posts de la discussion ne répondent pas directement liés à la question de base, mais ils tentent quand même de répondre à une partie, à savoir faire de la bureautique sur le PI.

Ici c’est un forum grand publique, pas un forum de spécialiste, du coup oui ce n’est pas toujours très académique, ni maîtrisé à 200% mais au moins cela apporte du soutient aux gens moins expérimentés que les utilisateurs qui répondent.

Et après tout c’est bien là l’essentiel non? D’aider les autres avec les moyens de chacuns !

Permettez moi de vous mettre un stop.
Pour ceux qui ont l’habitude de Windows, avoir un vrai Windows sur Pi peut être une réel bonne alternative.

Jai fait le test avec mon Pi 3B, j’ai fait quelques optimisations, et franchement je suis bluffer.
Pour un ordi qui n’a qui 1Go de ram DDR2 et un processeur 4 cœurs 1,2Ghz, ça fait bien le taff en bureautique.

En ayant déjà tester raspbian je peut vous dire que le Pi 3 est aussi réactif sur WoA que raspbian.
Le must reste la possibilité de lancer des app x86, la ou raspbian se contente de version Arm et je peut vous dire que ça sert.

Donc si Microsoft ou la commu décide de le porter sur pi 4, je peut vous dire que ça fera l’effet d’une bombe car le rapport qualité prix serait ouf.

Et n’aller pas me faire croire que la version 2Go ou 4Go ne pourrais pas gérer Windows car il y a + d’un ordinateur portable x86 qui ne possède que 2Go et tourne quand sous W10, surtout que le Pi 4 passe à la Ddr4 et un processeur 50% + puissant ( encore mieux quand le 4+ sortira).

C’est sur que vous ne pourrait pas lancer les derniers jeux et faire de gros montages ou autres tâches très exigeantes, faut savoir doser ses attentes en fonctions de la puissance du matériels. Vous aller pas par exemple demander la même chose à une Gt1030 et à une RTX2080 ti.

Je pense donc que si Microsoft se lance à la conquête du Pi avec des drivers sur mesure et tout on pourrait voir l’émergence de quelque chose de fabuleux.

Fabuleux, n’est pas un terme forcément approprié.

Microsoft a des objectifs commerciaux, donc une forme de rentabilité, avec en prime un monopole en France, installé depuis des années.
Du coup, les gens sont formatés dans l’environnement de Windows.
Même si certain Gafa s’attaque à la Framboise (tel des parasites), n’oublions jamais que le monde du Raspberry, part d’une philosophie à but éducatif.

A mon humble avis, l’architecture ARM a de beaux jours devant elle, de part sa portabilité et sa faible consommation en énergie. Et Gnu/Linux comme système d’exploitation, du fait de sa stabilité et sa communauté de développeurs engagés dans le monde de l’open source.
@+

Je pense pas que laisser le développement de WoA 10 se faire sur Pi nuise directement à la politique éducative de base. Développé WoA serait juste une alternative pour ceux qu’il veulent juste un PC bureautique. Il y a aura toujours de bidouilleur de toute façon sur Rpi que se soit sur WoA ou Raspbian.

Je vous trouve un peu injuste vis à vis de la Pi car sur les autres supports, on a bien le choix de différentes distributions, pourquoi ne serait pas le cas sur Rpi ? Car au final chacun aura le droit d’utiliser tel ou tel distributions sur son Rpi, bidouiller tel ou tel trucs, je trouve que c’est en ça que c’est fabuleux.

Désolé, mais je trouve que les distribs des GAFAM n’ont rien à voir avec la philosophie de l’open source.
C’est un point de vue.