Augmenter la priorité d'un processus

Bonjour,
j’aimerais augmenter la priorité d’un processus, nice et top ou sudo lxtask ne fonctionne pas, quand mon processus est au premier plan il pompe 23 % du processeur mais passe à 13 % lorsqu’il passe au second plan, en tâche de fond et sudo ltask en mettant -5 ça ne change rien. Or, j’aimerais augmenter la priorité de 23% à 30% par exemple, et qu’il le reste même en tache de fond, est-ce possible ?
Tonio

Si j’en croit ce site
https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/changer_priorite_processus
Il est possible d’augmenter la priorité du processus mais au risque de lags.

Ne fonctionne pas. .

hello,

cette page peut-être sur le nice, le renice et le rôle de root ds les droits de changement de priorité des processus:
https://www.it-connect.fr/nice-et-renice-la-priorite-des-processus-sous-linux/#III_Initialisation_des_processus

1 J'aime

Bonjour,
Ne fonctionne pas,
l’application en premier plan a une priorité de 0 et 23% de CPU
l’application passé en second plan (j’utilise une autre application), la priorité est toujours à 0 mais le CPU passe à 13%, nice ou renice ne répond donc pas à mon problème, j’aimerais avoir 30% tout le temps, même en tache de fond, est-ce possible déjà ?
Tonio

a mon avis non ! pour la simple raison que ton processus ne demande pas tout le temps, la même charge au(x) CPU(s)
si tu as un multi-processeur ( pi4) essaye htop
la commande top -n1 -b |grep <le nom de ton programme> répétée plusieurs fois te fera voir les variations.

1 J'aime

Excusez moi, mais je suis mal à l’aise:
nice permet de faire des priorités sur l’utilisation du CPU (ex: des processes du genre
volatile int i,j,c=0;
for( i=1; i< 1000000; i++) {
for (j=1; j<100000; j++){
c+=((i*j )%2555)
c=c%123456
}}
qui mangent du CPU (il y en des moins sots, voire même écrits en c!) sans faire d’entree sortie.
(ce genre de process mange 100% de CPU top mettra 99%; si on a des processes utilisant x CPUs, top affichera 200 , 300%).
Mais si on a des entrées sorties qui bloquent un temps aléatoire (ex : un serveur de fichiers) , les efforts pour gérer finement la consommation de CPU ne seront pas visibles…
Est ce naîf comme explication?

tu trouves sur le web des explications ( pas toujours très claires…) sur la gestion des processus, leurs différents états, le rôle des interruptions, l’attente des périphériques etc.
celui là est pas très récent (2009) écrit par un universitaire mais très vulgarisé ; il y a même des exercices !
http://www-etud.iro.umontreal.ca/~gottif/bdeb/infc32/c3.htm

1 J'aime

@ Bof:
Merci pour le lien, qui est agréable à lire

Si j’ai bien compris, la commande nice est inoperante

a) s’il n’y a pas de concurrence (ex: 2 processus ne consommant que du CPU -un seul CP par process- , un peu de mémoire et tournant sur un quadricore fonctionneront tous deux à 100 % (les deux cores restants se chargeant de menues tâches de fond tels qu’ordonnancer…)
ou
b)s’il y a beaucoup d’entrees sorties (à moins que le gestionnaire d’entrees sorties n’herite des priorites du processus le sollicitant, ce qui est peu realiste)

Si on est dans une configuration où nice est inoperant (parce qu’il n’a pas à operer), il n’est pas étonnant que les résultats soient bizarres.

Hello,

Ta demande a peu de sens au final, quel est ton but?
Est-ce que tu vois des ralentissements dans l’utilisation de ton processus?
Si oui dans quelle situation? Autre chose tourne en parrallèlle et consomme beaucoup?
Etc

Un processus c’est une série de tache à faire par le processeur, si il y en a peu, il consommera moins de CPU, si il y en a beaucoup il utilisera plus de CPU.
Ta demande ne ferait sens que si ton processeur est utilisé à 100% par plusieurs processus et du coup là tu souhaites donner la prirorité à un processus plutot qu’à un autre.
Hormis ce cas, ton ordinateur est littéralement fait pour y gérer automatiquement et modifier son comportement pourrait t’apporter plus de désagrément qu’autre chose.

1 J'aime

Beaucoup de baratin mais pas de solutions
j’ai dosbox avec 1 logiciel qui tourne dedans, ça prends 23% du cpu et la priorité est 0 et le logiciel tourne correctement, en parallèle j’ai mousepad et quand je l’utilise, dosbox passe à 13% et le logiciel dedans ne fonctionne plus correctement, mais quand je reclique sur dosbox, dosbox repasse à 23% et le logiciel dedans fonctionne à nouveau correctement.
Conclusion : la gestion des ressources est mauvaise, est-il possible d’y changer quelques choses « Insulte censurée par l’équipe de modération »?
Cordialement
Tonio

Felicitation pour la clarté de votre exposé, (au bout de deux jours) qui gagnerait cependant, avant que vous ne traduisiez in extenso (google translation) si vous incorporeriez quelques détails:
a) precisez la version de dosbox
b) precisez le nom du logiciel inconnu qui vous fait tourner en bourrique (à moins qu’il n’ait honte de son nom)
c) signalez quelle est la plateforme (RPI zero/1.4?) qui vous fait des misères.

Alors là, votre demande d’aide ne sera pas claire, mais étincelante, prête à être traduite dans son integralité par google et envoyée aux destinataires compétents, qui se feront une joie de l’accueillir comme elle se doit:

a) les developpeurs de dosbox

b) stackoverflow, la providence des cancres qui … ne mettent pas deux jours à formuler une question documentée. (méfiez vous cependant de SOF : comme il y a beaucoup de cancres, ils chassent avec férocité les questions déjà posées -ça les ennuye- avec le même moteur de recherche que celui que vous ne manquerez pas d’utiliser)

c) la grotte sacrée de Lourdes, pour les problèmes sans solution.

d) les developpeurs du logiciel inconnu (demandez le nom à google)

PS: Merci Gpapig et BOf pour la compréhension du problème (et m’avoir confirmé que nice n’avait pas pour fonction d’optimiser les processus, mais de protèger les autres processus d’un programme qui boucle -je l’ai oublié, depuis 35 ans que j’ai appris à me servir d’unix)

Pour information et suite à son insulte, l’auteur du sujet ne pourra pas se reconnecter avant lundi

collector !!!

Le gars exagère comme même vraiment… :rage::rage::rage::rage::cold_face::cold_face::cold_face::cold_face:

1 J'aime

Bravo aux unixien d’avoir fabriqué un véritable cancer numérique de 4 gos, mon OS des années 80s faisait 16 kilo octets et 300 pages d’un bouquin format poche avec lesquels je programmais ce que je voulais, basic assembler mais j’aurais tout aussi bien pu faire du php c java etc, 40 ans plus tard je me tape une petite saloperie du doux nom de raspberry fourrer avec 4 gos de merde avec lequel je ne peux même pas programmer un pixel et de la doc éparpillé sur la toile bourré de bugs et d’erreurs, vos conneries de « spécialiste » vont vous péter à la gueule, tôt ou tard. Et si vous voulez des détails je peux en donner sans forcer, alors, pour quand sonne le glas d’UNIX SYSTEM ?
J’ai un emulateur qui fonctionne dans dosbox (euphoric(entre parenthèse c’est l’émulateur d’une machine qui tournait à 1mhz, donc pas beaucoup et 4000 transistors dans le processeur, donc pas beaucoup, l’arm d’un rpi 3B+ c’est combien déjà ?)), mais lent, est-il possible de le faire tourner correctement compte tenu des performances extraordinaire du RPI3B+ ou c’est définitivement pas une machine polyvalente, à moins que ça vienne de raspbian qui n’aurait dans ce cas que la vocation de supporter sudo apt update && sudo apt upgrade -y, puis attendre, attendre, attendre…et attendre encore et enfin ça y est mon système est à jour je peux éteindre. Oui c’est vrai faut occuper les gens et multiplier les variations, pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer, ça peut être utile…quand on n’a pas d’imagination.

Je vais passer sur l’agressivité inutile et le coup de gueule.

Le soucis peut venir de tellement de composants.

Est-ce que dosbox est configuré correctement?
Peut-être est-ce cette application qui automatiquement en passant en arrière plan choisi de demander moins de ressource.
Est-ce que l’emulateur dans dosbox, recevant l’information arrière plan de dosbox se met en mode « limité »?

On dirait que euphoric à l’air d’avoir des soucis de performance a travers dosbox, indépendamment de la plateforme.

Tout ça pour dire que gueuler c’est facile, comprendre l’est moins, surtout quand on y met de la mauvaise foi.

Vous parlez de mauvaise foi
j’ai débuté l’informatique sur oric atmos dans les années 80s, c’était une excellente machine pédagogique bien équilibré avec son manuel format poche de 300 pages d’informations bien synthétisés et intéligibles qui permettait d’apréhender le hardware dans le détail, le basic bien sùre, l’assembler, avec les opcodes les routines, tokens. Vous allez me dire que les choses ont changés, hein, en effet, faire gonfler les OSs et les logiciels pour justifier l’augmentation de la mémoire et la vitesse des cpus et le nombre de transistors, à moins que ce soit l’inverse… Mais quand même, j’ai une vrai question : avec quoi ils remplissent pour atteindre 4 gos avec raspbian par exemple. A savoir que la rom de l’oric fais 16 kilos octets, d’accord : ça fait 4 feuilles A4 recto-verso de code, juste pour infos, que le raspberry 3B+ arrive péniblement à faire tourner, je développerais bien moi même seulement aucun langage ne vaut la peine, à part peut-être le php. Je remarque simplement que des espèces de #’(-'è(-è)!! se sont aproprié une technologie illégitimement et impose aux utilisateurs leur vue sur l’utilisation du calcul numérique, et ne va pas vraiment dans le sens de l’ergonomie, de l’optimisation, de l’amélioration quoi mais plutot de l’opacification complexification, un véritable monstre numérique énergivore chronophage et donnant peu de résultat. raspbian c’est plus de 90% de software en trop et plus de 95% de code en trop, tous les linux d’ailleurs, windows pareil, mac os c’est linux android sort un peut du lot, openwrt est completement hermétique. 1 milliard de transistor pour affcher 90 % de pubs 7 % de baratin quelques % d’infos inutiles pour finalement ne pas avcoir l’infos qu’on cherche, c’est ça le web 2.0, bravo, voilà des gens compétents.
Mais vous avez peut-être raison, je suis de mauvaise foi, je crois en la démocratie moi.

L’OS de l’oric était concu pour un seul matériel, avec peu de possibilitées.
Linux ou n’importe quel système récent est prévu pour fonctionner avec une multitude de matériel, de fonctions différentes (server application, serveur réseau, serveur de jeu, desktop classiques, etc etc)

L’oric était limité, combien d’extension possible, de mise en réseau, de préiphérique, d’affichage?
Les ordinateurs actuels communiquent, échangent, entre eux, entre périphériques, permettent de simuler des mondes entiers.

Oui tout est plus complexe actuellement, car les possibilités sont bien plus large.

La version light de raspbian (donc sans interface graphique, avec moins de logiciel) existe et est bien moins gourmande, mais être vous prêt à na’voir que la ligne de commande?
Il existe des versions de linux très très légère , typiquement alpine linux fait tout compris 130Mo.

Donc voilà, il faut comparer des pommes avec des pommes et non des bananes.

Et en passant, le php est probablement le langage le plus éloigné du matériel et donc le moins proche des languages de l’époque :smiley:

Et puis rien ne vous empêche de faire votre OS si vous n’êtes pas content de l’existant.
Idem si vous n’aimez pas les sites « 2.0 » les canaux IRC existent toujours, vous devriez y trouver votre bonheur.

1 J'aime

GNUlinux is not Unix:
Vous pouvez trouver un forum dédié a RPi sous FreeBSD (c’est un unix, pour votre info) ici https://www.raspberrypi.org/forums/viewforum.php?f=85

Si j’ai bien compris, vous tentez de faire tourner:
RPiOS -> bash -> emulateur de x86 ->emulateur d’oric (il a fallu une semaine pour pifomètrer le nom de cet émulateur, caché par honte?) .-> votre superprogramme (en basic interprété?)
Ceci est équivalent à faire un échafaudage avec 4 ou 5 otaries, et à insulter les pauvres bêtes (pas étonnant que les défenseurs de la cause animale veuillent interdire ces pratiques cruelles).
En passant, sans avoir l’idée de nier l’aspect pédagogique d’Oric, je suis étonné qu’en 40 ans, depuis les années 80, vous n’ayez toujours pas appris la grammaire de ma langue natale: tentez d’utiliser https://fr.wikipedia.org/wiki/Duolingo (il y a une forte demande des Kurdes pour que le kurmanji ou -incl- le sorani soit enseignée automatiquement, avec simulation d’un prof attentif et plein d’empathie: ensuite, une fois que vous saurez le kurmanji, vous n’aurez plus qu’à demander à google translation de vous traduire pour avoir du français avec moins de fautes de grammaire, qui font saigner mes pauvres yeux)
Sur cette note d’espoir, avez vous pensé à demander aux auteurs de vos emulateurs de vous dépanner?