Commander des relais à distance

Bonjour tout le monde !
Je suis tout nouveau dans l’univers Raspberry, j’aurais grand besoin d’un chti coup de pouce pour réaliser un projet au travail.

Je cherche à commander une trentaine de relais à distance (wifi) via smartphone ou pc.
J’ai fait pas mal de recherches pour l’instant mais je bloque…
Il me faudrait je pense comme matériel :
-2 cartes de 16 relais ref 20-018-103
-2 expandeurs à connecter sur le gpio de la raspberry ref ADA 4132
-une raspberry 3 bien sur, et des connectiques femelle/femelle pour la connexion raspberry-expandeur et expandeur-carte relais
Jusqu’ici tout va bien mais c’est pour la suite que ça se complique
Avec quel logiciel/application puis-je faire commuter mes relais ?
S’il n’en existe pas vais-je devoir le créer moi-même ?
Est-ce réalisable avec un pc sous win7 ?
Je n’ai jamais touché au python ni rien, mais j’ai hâte de savoir :grinning:
Je regarde des tutos mais je bloque surtout sur ce point…
Un énorme merci à celui ou celle qui saura m’aider dans ce projet !!
Pierrot

Bonjour,

Il y a certainement des dizaines d’approches pour réaliser ce genre de projet.
Il faut savoir déjà qu’il y a plus de cartes à commander qu’il y a de GPIO disponibles sur un Raspberry PI.
Le nombre de 30 est-il restrictif ou peut on le baisser un peu ? Ou bien plusieurs relais sont-ils commandés en même temps ?
Si oui, la méthode la plus simple est de commander directement (en ligne de commande) chaque GPIO avec la bibliothèque Wiring pi.
Coté interface utilisateur, à quoi doit-elle ressembler fonctionnellement ?
A mon avis, un serveur web devrait correspondre au besoin.
Si un serveur web est installé sur le Raspberry PI pas besoin d’un Win7 en plus.

A+

Salut Jelopo,
Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

J’ai lu sur internet qu’un GPIO de B+ peut permettre d’exploiter 28 pins et pour moi c’est suffisant (si je fais qqchose de simple point de vue programmation : 1 pin du gpio pour 1 relais).
Donc la carte ADA 4132 ne me servirait à rien, qu’en penses-tu ?
Oui j’ai regardé Wiring Pi est exactement ce qu’il me faut !
Et je suis tombé sur un tutoriel très intéressant, et comme tu dis un serveur web correspond parfaitement !


Je ferai une interface équivalente simple et lisible.

Je reçois ma raspberry et tous les accessoires semaine prochaine, je te tiens au courant de l’avancée !

Merci encore,
Pierrot

Salut,
Et comment comptes-tu commander autant de relai sur un pauvre Rpi ?

Salut, 1 pin pour 1 relais… Cela ne te semble pas faisable ?
Bon weekend
Pierrot

Un relai c’est une dizaine de mA. Si chaque broche de ton RPi tire ce courant là, il va finir par cramer dans l’heure. Il faut piloter tes relais pas des MOS

Bon weekend

Bonjour,

Bien vu @tynnor !
La carte proposée par @Pierrot en début de post est une carte 16 Relais 12V qui peut être commandée à priori en 3,3V ou 5V (Low level Input). Selon le schéma, c’est sûr, il faut l’alimenter en 12V pour permettre à la broche 4 de chaque relai d’être alimentée. Ce que l’on ne sait pas c’est quelle est l’intensité demandée par chaque opto-coupleur pour saturer car je n’ai pas trouvé sa référence sur le schéma?

Plus d’infos sur le schéma vers cette page : https://boutique.semageek.com/fr/746-carte-16-relais-avec-entrée-opto-33v-5v.html

Quand on regarde le schéma de plus près, il semble que la carte fonctionne en logique inversée (bascule en passant le signal à la masse).

En recommandations, coté ports GPIO, il faut savoir que l’intensité maximale recommandée sur la totalité des ports GPIO est de 50mA avec 16mA max par port. Aussi il faut savoir que les ports GPIO du processeur ne sont pas protégés car branchés directement au connecteur GPIO de ce fait toute tension soumise supérieure à 3,3V risque de détruire définitivement le processeur (au minimum le port GPIO impacté).

Dans ce cas, peut être qu’effectivement que la carte expander à base de MCP23017 limiterai les risques, par contre, d’un il faut vérifier pour elle aussi son intensité max et de deux coté logiciel programmer les sorties avec un interface I2C.

Merci à toute personne pouvant apporter des précisions et/ou calculs, car je suis un peu aux limites de mon savoir sur le sujet.

A+

J’ai pas vu qu’il y avait une référence pour les relais :roll_eyes:
Que dire de cette carte… Une artillerie inutile pour piloter des relais
Les optocoupleurs sont inutiles. Le principe d’un relai c’est d’offrir une isolation galvanique, aucun intérêt d’en mettre deux…
Tu feras mieux sur une plaque a pastille avec un transistor MOS, une diode de roue libre et ton relai :
schema%20de%20commande-relais-MOS

Tu pilotes la grille de tes 30, 35 ou 80 relais directement avec ton RPi. Les MOS ne consomme aucun (bon ok, quelque nA…) courant de grille en régime établi, donc aucun soucis pour piloter tout ça

Le problème c’est que si tu souhaites faire ce type de montage sur plaque à pastille, tu voudras certainement des composants traversants, et le nombre de références pour le transistor réduira drastiquement…

Comme l’ingénieux qui a conçu cette carte à relais à choisi de mettre des opto en entrée, il faudra certainement encore un étage intermédiaire entre le Rpi et la carte, car il faut bien une dizaine de mA pour saturer un opto. Malheureusement il n’y a pas de référence pour les opto pour s’en convaincre

Dernière solution, acheter une bonne carte de contrôle pour tes relais

Bonne soirée

PS : d’ailleurs, regarde ce que je viens de trouver