Restreindre les modifications du "bureau" Raspbian (pour élève)

@stef-k : L’objectif de la SNT (enseignement délivré par mes collègues et moi) est de donner une culture générale du monde informatique aux jeunes élèves de seconde et de les initier à l’algorithmie et aux scripts web. Ce n’est pas un cours sur Linux. Et je crains qu’utiliser une approche trop technique fasse plus que les refroidir, ils seraient vite désintéressés.
Cependant, je suis intérieurement assez satisfait de les sensibiliser au monde du logiciel libre. La plupart d’entre eux, sur les générations actuelles, ne connaissent encore que Windows.

J’en profite donc pour donner des nouvelles, je pense que ça peut être utile pour de futurs installateurs de la Raspberry dans d’autres établissements.
La nouvelle salle informatique est équipée de 35 postes en mode VESA (boîtiers particuliers qui fixent la Raspberry derrière les écrans) et fonctionnelle au niveau des unités depuis mi-Septembre. Mais nous avons eu longtemps un problème d’installation du net dans la salle :
notre région a décidé d’équiper les lycées en borne wifi mais pas sans un cortège de nouvelles contraintes juridiques qui posent problème et allongent les délais d’installation.
Devant la lenteur de la procédure et le fait que ses enseignants ne pouvaient pas mener leur cours comme prévu, le lycée a finalement opté pour une installation câblée classique et la salle est enfin entièrement opérationnelle depuis une semaine.
Je tire une grande satisfaction d’avoir initié ce projet au lycée et d’avoir enfin un parc de machines fonctionnant sous une distribution Linux. Mais les défis ne sont pas terminés.
Il me reste à voir à quel taux les unités seront mises en panne, quel devra être le volume de maintenance…

hello,

D’abord bravo pour ce projet et pour faire découvrir l’Open Source aux nouvelles générations.
Ensuite un peu d’histoire d’abord on a eu de gros ordinateurs avec plein de postes de travail branchés dessus ( mainframe ) ensuite un PC par personne relié en réseaux avec quelques serveurs pour les données, l’impression, etc.

Ce « progrès » a entraîne un problème de taille: la ou sur un mainframe on avait un ou deux hommes système qui bidouillé leur machine dans leur salle informatique on a été obligé de maintenir chaque PC individuellement .

Heureusement aujourd’hui on a réinventer l’eau chaude ! grâce à la puissance des micro ordinateurs ( et un bon débit réseaux ) on retourne a une solution centralisé ou des petits ordinateurs comme le raspberry ( client léger.) vont ne servir qu’à se connecter sur un serveur qui fera tous les traitements. La bonne nouvelle c’est que la solution existe sur linux: Linux Terminal Server Project (https://fr.wikipedia.org/wiki/Linux_Terminal_Server_Project) qu on trouve le encore chez ubuntu (https://ltsp.org/ ) (https://github.com/ltsp/community/issues/4)

Si la charge pour la maintenance s’avère trop lourde et si ce système tient la route peut être une solution pour la V2 :wink:

Salut !
Je pense qu’ à terme, la salle sera remise en réseau, ce qui est bien évidemment l’idéal pour une maintenance centralisée. D’ailleurs le site officiel de la Raspberry propose déjà des installations comme « Pi Net ». Je regarderai ton lien aussi.
Le truc, c’est que je trouve dommage de réduire une pi3 à un simple terminal. Certes la ram est un peu légère pour les standards actuels mais le processeur est efficace et les pi3 font le job pour peu qu’on indique aux élèves quelques principes d’économie (pas ouvrir 50 fenêtres dans un navigateur ou 10 applis à la fois)
Après le soucis qui se pose est le fait qu’en SNT on a certaines séances où chaque élève va se brancher sur une vidéo interactive, donc 35 postes qui appellent un flux vidéo.
Je ne sais pas comment procède un serveur, j’imagine qu’il balance 35 instances de la même vidéo (1 pour chaque poste) en plus de gérer 35 bureaux, mais il faudrait un serveur-lycée assez costaud.
Dans les salles windows standards du lycée, on a parfois des ralentissements en exécution. Je pense que cela vient justement du serveur qui gère ces salles.
Quoiqu’il en soit, je vais devoir étudier les systèmes réseau de près.

pour ton problème de vidéo tu devras regarder la notion de multicast ( un serveur émet sa video une fois pour tous ses clients) ça marche avec vlc et quelques modifs ds le reseau.)
A opposer à l’unicast qui envoie autant de flux que de client.

Ce sont les paquets commençant par 224 qui pourrissent les logs des firewalls ( enfin chez moi avec orange et la livebox :wink: )

un aperçu de la mise en place du multicast là :http://stephane.ayache.perso.luminy.univ-amu.fr/classic/Cours/ServMM/TP1.pdf

Je ne connaissais pas le multicast, je vais regarder ça. Merci encore pour les infos et pour tes liens.